Pour une vie épanouie, rien de tel que d’avoir une vie sexuelle bien active même si l’on est célibataire.
C’est ce que je me suis toujours dit, bon surtout en ce moment parce que niveau sentimental, c’est le néant complet. Cependant, ce n’est pas pour autant que je ne pratique rien, bien au contraire.

J’ai des amis qui ont le même état d’esprit que le mien avec lesquels on se raconte la plupart de nos expériences sexuelles.
Parmi eux, se trouve Luis qui parvient toujours à trouver des bons plans pour baiser à droite et à gauche.
Un aprem, il m’informa d’une soirée privée qui se déroulait le soir même chez une des ses clientes.
Apparemment, il s’agissait d’un truc assez hot et bien excitant. Ne pouvant s’y rendre lui-même, il me donna l’invitation. Qu’il y ait au moins un des deux qui s’éclate ! Il avait prévenu par sms sa cliente que j’y serai à sa place.

Le soir venu, je me rendis sur les lieux. Une baraque style contemporain avec une belle bagnole devant me laissait déjà deviner le genre de personne que j’allais rencontrer.
Je sonne. Une femme ou plutôt une vraie bombe m’ouvre la porte en me saluant « Salut, tu es Will le pote de Luis ? »

Je lui répondis « Et toi tu dois sûrement être Dona »

Les présentations faites, elle me fit entrer et longer un long couloir afin d’atteindre une pièce de vie immense.
Un grand canapé en forme de U dominait le salon. Plusieurs personnes, hommes et femmes confondus, étaient déjà assis en train de discuter tout en buvant un verre. Dona me servit un cocktail en guise de bienvenue.

Au début, je me mis volontairement en retrait dans le but d’observer ce qui se tramait autour de moi.
Les minutes passèrent durant lesquelles je restai immobile dans mon coin jusqu’à ce que je sois interrompu par Alex. Il me demanda comment j’avais atterri à cette soirée et si je savais ce qui allait s’y passer. L’un comme l’autre étions un peu dans le flou mais cela allait rapidement être plus clair.

Dona me fit signe ainsi qu’à d’autres mecs pour que nous la suivions dans une autre pièce.
Nous voilà en route le long d’un autre couloir avec au bout une pièce digne des plus grands films porno.
Un lit plus que king size était placé au milieu et sur le côté une sorte de bibliothèque avec divers sextoys.
Je ne sais pas pourquoi mais je sentais qu’il allait se passer quelque chose de très spécial ce soir là.

Dona se mit à l’aise ou du moins quasi à poil avec seulement une sorte de nuisette transparente qui laissait transparaître ses jolis seins, son petit cul et une chatte rasée de près bien bombée.
Rien qu’en la voyant j’en bandais déjà !

Elle prit place au milieu du lit et nous balança «  Voyons si vous allez être à la hauteur de vos réputations messieurs ! »

Nous étions en tout quatre mecs d’à peu près le même âge mais avec des styles différents.
Nous commencions alors à nous avancer vers elle. Pour ma part, j’étais un peu fébrile car je n’avais jamais participé à un gang bang.
Elle devait sûrement s’en douter car ni une ni deux, elle s’approcha de ma queue afin de la gober entièrement. Quelle morfale !
Je sentais qu’elle avait l’habitude de sucer des queues au vu de ses gestes bien précis mais surtout bien bandants.
Pendant ce temps là, un autre des mecs était en train de lui doigter l’anus en vu de le préparer à la réception de sa bite.
La cochonne avait l’air de kiffer cet instant. Les deux autres types eux se branlaient tout en nous regardant.

A un moment, je sentis une légère pression sur ma bite. Je compris ainsi qu’elle était en train de se faire enculer.

Le mec y allait assez fortement mais elle restait bien concentrée sur la pipe qu’elle m’offrait.

Après qu’il lui ait bien dilater l’anus, elle fit signe aux deux hommes de venir face à elle. Apparemment, ma queue ne lui suffisait pas puisqu’elle s’est mise à pomper nos trois bites.
Je me suis alors gentiment retiré pour aller goûter à ses seins. Elle pointait tellement que je n’eus pas de mal à lui mordiller ses petits tétons.

Une fois les fellations terminées, elle me demanda de m’allonger et s’empala aussitôt sur ma verge recouverte de sa salive.
Elle avait une manière de se déhancher que je n’avais presque pas besoin de bouger mais le plaisir était tel que je ne pus me retenir de rester là sans rien faire.
Je lui donnais quelques coups de rein assez forts que à chaque fois elle gémissait pour me montrer son plaisir.

photo-libertin-gang-bang-olecoquins2

Elle demanda à un autre mec de venir lui limer le cul car elle adorait la double pénétration. C’est limite s’ils ne se sont pas bousculés pour avoir ce privilège.
Alors qu’elle était prise par deux bonnes bites, elle recommença à sucer les autres.

L’atmosphère qui se dégageait de la pièce était à la fois complètement folle mais putain de bandante et excitante.
Je voyais qu’elle maîtrisait très bien l’art du gang bang mais surtout que c’était une véritable chienne.

Elle tint le coup durant un bon moment puis finit par exploser tant le plaisir que lui procurait nos bites était puissant.

Pour finir cette baise, nous nous sommes mis les quatre mecs autour d’elle alors qu’elle était agenouillée à même le sol. Elle passait de queue en queue pendant que ceux qui n’avaient pas cette chance se branlaient bien fort.
Au fur et à mesure, nous commencions à lui éjaculer tantôt dans la bouche tantôt sur le visage, les seins.

Elle était dégoulinante de foutre et n’en perdit pas une goutte en léchant tout ce qu’elle pouvait.

Nous nous sommes rhabillés du temps qu’elle était partie se laver dans une pièce attenante.

J’étais le dernier à quitter la pièce quand elle sortit à moitié nue pour me demander de venir l’aider à se laver.

Je vous laisse alors deviner la suite…. Une chose est sûre, le monde libertin est à découvrir au plus vite.

 

Crédit photo : sexegangbangxxx.com, blog.swinglifestyle.com